Être Vexé

Être vexé n’est certainement pas un phénomène inusuel pour nous. Ça se passe toujours entre deux individus ou plus. La destruction d’une relation est la ligne de fond de ce phénomène-ci, voire les relations entretenues durant très longtemps. La vie peut devenir sans vie à cause de la vexation, les pertes sans bornes.

De prime abord, nous allons voir ensemble pourquoi un individu peut être vexé. Être vexé a constamment compris deux parties: le critiqueur et le critiqué. Il nous est tous clair que la vexation se produit quand l’intention du critiqueur est en effet d’insulter le critiqué, certes. Pourtant, le côté intéressant à étudier est quand elle est l’opposée. Du côté du critiqué, la vexation se produit lorsque l’on est mentalement improvisé. Les critiques, elles ont toutes le potentiel de venir à l’improviste et beaucoup d’entre elles le font comme les marteaux frappant nos crânes, comme ça faisant apparaître la vexation.

Alors, que faire pour ne pas être vexé ? À base de mes expériences, soyez prêts tout le temps. J’ai confiance que vous êtes tous, chers lecteurs, en fait religieux. Comme ça, vous faites de la prière tous les jours. Quand vous en faites, demandez à Dieu à vous rendre toujours prêts à tout ce qui vous arrivera ce jour-là. Le reste n’est que l’affaire de découvrir la proposition. Prêtez une attention soigneuse à ce que dit le critiqueur. A-t-il l’intention de vous démonter ou de vous améliorer ? Si le premier est le cas, inutile de réfléchir à ce qu’il dit, mais si c’est le cas opposé, il faut être disposé d’accepter ses critiques sans faire plus d’attention à sa manière de vous les faire part.

Du côté du critiqueur, tout ne s’agit que de la façon de parler. Choisissez une façon de parler qui vous est pimpante, mais sans éliminer la proposition (la critique que vous souhaitez faire part à votre interlocuteur). Les critiqueurs, je les divise en deux groupes: les bons et les mauvais. Les derniers, eux, ne sont pas coquets. En dépit de leur formation, ils parlent comme si ils n’avaient fréquenté aucune école (c’est-à-dire, incontrôlable). Les premiers, en revanche, ils sont tous les contraires. Ils sont coquets. Certains d’entre eux réussissent à nous montrer que leur façon de communiquer reste bien préservée malgré leur formation. Lorsqu’ils ont envie de critiquer quelqu’un, ils disent “Est-ce que je pourrais parler avec vous pour un instant, s’il vous plaît ?”, “J’ai quelque chose (important) à vous dire. Est-ce que vous avez deux minutes ?”, “J’ai quelque chose à vous dire, mais (j’ai bien peur) ce n’est pas être facile.”, etc. comme les signes verbaux. En effectuant cela, ils préparent leur interlocuteur mentalement de ce qu’ils vont dire. Pourtant, je peux vous partager tous un astuce dans cette affaire-ci: évitez de blâmer votre interlocuteur. Les phrases comme “Vous n’auriez pas dû le faire !”, “Vous auriez dû faire mieux !”, “Vous n’avez pas fait de votre mieux !”, etc. ont toutes un point commun, c’est qu’elles blâment et une fois elles se disent, non seulement votre proposition de corriger l’interlocuteur ne se fait pas part à lui, mais aussi le rendant penser négativement à vous (“Et vous, comme si vous auriez fait mieux que moi.”, “Que savez vous ? Regardez-vous avant me critiquer !”, pire, voire vous maudire), de là dégradant son respect de vous. Donc, quoi dire ? Premièrement, je vous conseille de comprendre votre interlocuteur (même de lui faire un compliment, si vous voulez) et puis, de le corriger. Vous pourriez donc dire quelque chose tel que, “OK, je vois que c’était votre manière de présenter, mais vous auriez pu faire [ceci], [ceci] et [ceci] plus intéressant.”, “C’est bien que vous ayez tenté, mais vous pourriez mieux faire [ceci] la prochaine fois.”, “J’ai bien appris que vous avez [fait cela], mais je souhaite vraiment que vous ne l’auriez pas fait, parce que […].” Certaines personnes ont du mal à accepter les critiques et certaines d’entre elles n’aiment même pas d’être critiquées. Alors, comment surmonter ce problème-ci ? Il y a deux choses changeant quand on se fait critiquer: son expression faciale et son langage corporel. Observez-les attentivement et dès que l’un d’entre eux change aigrement, vous feriez mieux conclure votre critique en la résumant. Et s’il s’avère que l’on est vexé ? Eh bien, ce n’est qu’un accident, certes, tant que vous êtes persuadé que vous avez eu une bonne intention et que vous avez opté la bonne méthode de faire part votre message. Continuez de lui être amicale et vous verrez que le temps guérit tout (on a raison).

Enfin de compte, on dit qu’il est facile de se faire des ennemis, mais qu’il est, au contraire, difficile de faire des amis. Une relation, quelle que soit la forme, n’a aucun besoin de se faire rompre, voire détruire, à cause de la vexation. Ce qui compte, c’est que l’on a une bonne intention de corriger autrui et que les deux parties connaissent ‘l’essai de correction’. J’ai confiance en moi que tous les être-humains aiment leur vie et que nous voulons tous la garder et la préserver le long possible. Nous en sommes tous bien conscients. Donc, pourquoi la rapetisser par la vexation ? On nourrit sa vie et la vie lui dépend, par conséquent et vous le savez bien.

Les Dates Importantes dans La Vie d’Un Adolescent Français

Bonjour ! 
Je, avec ceci, tiens à remercier Léa, un adolescent français qui veut, avec plaisir, partager avec nous ses ‘cultures’ en tant qu’un ado français. 
Comme on sait, l’adolescence, c’est une vie pas comme les autres 😉  
========================================================================

Salut,

Je m’appelle Léa, j’ai 15 ans et j’habite à Nice. 
Pour un jeune français, l’année ne commence pas le 1er janvier mais le 4 septembre ! Pourquoi? C’est très simple: le 4 septembre, c’est la rentrée scolaire. Nouvelle classe, nouveaux professeurs et peut-être nouveaux élèves ou nouvelle école. Une vraie révolution! 
Pour moi, l’année se divise en deux périodes: l’école et les vacances! Je préfère parler des vacances bien sûr! 
Pour se reposer de la rentrée scolaire, on a nos premières vacances en octobre. Le 27 octobre, c’est le début des vacances de la Toussaint. Le 31 octobre, mes amis et moi, on se déguise pour Halloween. Puis, le 1er et le 2 novembre, ce sont des jours fériés. Ma famille ne travaille pas. Mes parents célèbrent la mémoire des gens décédés. Ils mettent des fleurs sur les tombes au cimetière. On se repose pendant 2 semaines. Ça fait du bien.
On travaille pendant 6 semaines, puis on est encore en vacances pour Noël. Ce sont mes vacances préférées: de bons repas et de beaux cadeaux! Je célèbre le Jour de l’An avec mes amis. On organise une fête dans le garage d’une amie. C’est fantastique! Heureusement, il nous reste 5 jours pour nous reposer. 
Ensuite, pour les vacances de février, tous les petits Français n’ont pas les vacances au même moment. Nice fait partie de la zone B, donc j’ai les vacances en premier ! En général, je pars au ski avec ma famille pendant 10 jours. C’est génial, mais je suis très fatiguée après. 
6 semaines après, il y a les vacances de Pâques et sa dégustation de chocolat. J’adore le chocolat et donc j’adore Pâques!
Entre les vacances de Pâques et les grandes vacances d’été, il y a 10 semaines de cours. On pense que c’est long et terrible, mais le mois de mai est mon mois préféré car il y a de nombreux jours fériés. Par exemple, le 1er mai, c’est la Fête du Travail et on ne travaille pas ! Puis, il y a le 8 mai et le jeudi de l’Ascension. On fait le pont, c’est-à-dire qu’on ne va pas à l’école le mercredi et jeudi (normal, ce sont des jours fériés) mais aussi le vendredi. On a alors un weekend de 5 jours! Et comme le lundi de la Pentecôte est férié, on a un weekend de 3 jours la semaine suivante. 
Après tous ces ponts, on est bien obligés de travailler. Puis, le 21 juin, c’est le jour de l’été, mais c’est aussi la fête de la Musique. Cette année, c’est un vendredi, donc mes parents vont me donner l’autorisation de sortir avec mes amis. C’est la fin de l’année scolaire, donc on est tous un peu stressés parce qu’on attend de savoir si on passe en classe supérieure ou au contraire si on redouble. 
Les vacances d’été arrivent très vite et pendant 2 mois, je vais à la plage et je profite de mes amis. C’est le rêve… Avant la rentrée scolaire prochaine!  
========================================================================
Donc, après avoir lu ce qu’a écrit Léa, nous pouvons maintenant énumérer (toutes) les dates importantes dans la vie des adolescents en France:
PRINCIPE: Une année = 1/2 l’école, 1/2 les vacances. 
Septembre
Le 4 septembre: la rentrée scolaire (nouveaux amis, nouveaux cours, nouveaux professeurs, etc.)
Octobre
Le 27 octobre: Les Vacances de la Toussaint.* 
Le 31 octobre: Halloween.* 
Novembre: 
Le 1er et le 2 novembre: La Commémoration des Décédés.*
Décembre
Le 25 Décembre: Le Noël.*
Février – Avril

Différent calendrier de vacances pour les petits français. 

Les Pâques.* 

Mai

Le 1er mai: la Fête du Travail*

L’Ascension.* 

La Pentecôte*. 


Juin

Le 21 juin: le jour de l’été, La Fête de la Musique et la fin de l’année scolaire (les résultats des tests sont annoncés).  

*) Fériés. 

Atteindre Son But

Rebonjour, les amis !

Cette fois-ci, je vais parler de quelque chose dont vous est, en règle générale, déjà suffisamment familier. Pourtant, ce qui diffère mon poste des autres sur ce sujet-ci, c’est mon essai d’user les expressions françaises que j’ai apprises aujourd’hui. Donc, commençons 🙂

Chacun d’entre nous a toujours un but. Que ce soit un petit but ou un grand, ce reste toujours un but. Pendant l’essai que l’on entreprend pour l’atteindre, on doit toujours y aller tout droite au lieu d’y aller par quatre pas. Il se peut que le chemin ne soit pas entièrement facile, mais il s’agit des épreuves auxquelles nous sommes tous mis: à quel point nous sommes suffisamment persévérants et endurants. Donc, je nous propose de constamment nous mettre en quatre de prendre les taureaux par les cornes. N’oublions surtout pas de faire Dieu et autrui partie dans notre essai.

Je nous souhaite tous bon courage et bonne chance !!!

Poetic Analysis of WINTER by William Shakespeare

Bonjour ! Vous allez trouver ci-dessous un analyse poétique de la poésie Winter par William Shakespeare fait lorsque j’étais encore au 3e semestre. Profitez-en et soyez-en tous inspirés !


Winter
By William Shakespeare
When icicles hang by the wall,
And Dick the shepherd blows his nail,
And Tom bears logs into the hall,
And milk comes frozen home in pail,
When blood is nipp’d and ways be foul,
Then nightly sings the staring owl,
Tu-whit;
Tu-who, a merry note,
While greasy Joan doth keel the pot.
When all aloud the wind doth blow,
And coughing drowns the parson’s saw,
And birds sit brooding in the snow,
And Marion’s nose looks red and raw,
When roasted crabs hiss in the bowl,
Then nightly sings the staring owl,
Tu-whit;
Tu-who, a merry note,
While greasy Joan doth keel the pot.
ANALYSIS 1. THE RHYTHM.
     /      __       __       /  __  __
When icicles hang | by the wall,                          = Dactylic Dimeter
    /     __       /        /              /     __  __
And Dick | the shepherd | blows his nail,            = Trahaic | Spondaic | Dactylic
    /     __        /       /         /   __  __
And Tom | bears logs | into the hall,                    = Trahaic | Spondaic | Dactylic
    /    __           /        __     __      __   /
And milk | comes frozen home | in pail,              = Trahaic | Dactylic | Iambic
    /       __      __     /         /     __       /   __
When blood | is nipp’d | and ways | be foul,       = Trahaic | Iambic | Trahaic Dimeter
    /       __       __     __    __        /
Then nightly sings | the staring owl,                    = Dactylic | Anapestic
  /      /        /     /        /   __     __
Tu-whit; | Tu-who, | a merry note,                       = Spondaic Dimeter | Dactylic
     /       __       __      __    /        /    __
While greasy Joan | doth keel | the pot.               = Dactylic | Iambic | Spondaic
     /    __    __       /        /        /    __                          
When all aloud | the wind | doth blow,                              = Dactylic | Spondaic | Trahaic
    /      __            __         /      __       ___
And coughing drowns | the parson’s saw,          = Dactylic Dimeter 
  __      /        /        /           /   __  ___
And birds | sit brooding | in the snow,                = Iambic | Spondaic | Dactylic
    /        __       __         /       /      /     __
And Marion’s nose | looks red | and raw,           = Dactylic | Spondaic | Trahaic
     /      __        __         /   /       /    ___
When roasted crabs | hiss in | the bowl,              = Dactylic | Spondaic | Trahaic
  __      __         /        /    ___     ___
Then nightly sings | the staring owl,                    = Anapestic | Dactylic
  /     /         /     /        /   __      __
Tu-whit; | Tu-who, | a merry note,                       = Spondaic Dimeter | Dactylic
     /      __       __       __     /       /    __
While greasy Joan | doth keel | the pot.               = Dactylic | Iambic | Trahaic
ANALYSIS 2. THE FORMS.
Ø  General Form
The Winter poetry by William Shakespeare is a Pastoral poetry for it represents the situation in a village during winter in an old time.
When icicles hang by the wall,  
And Dick the shepherd blows his nail,
And Tom bears logs into the hall,  
And milk comes frozen home in pail,  
When blood is nipp’d, and ways be foul,
Then nightly sings the staring owl, 
To-whit! To-who!—a merry note,  
While greasy Joan doth keel the pot.  
 
When all aloud the wind doe blow,
And coughing drowns the parson’s saw,  
And birds sit brooding in the snow,  
And Marian’s nose looks red and raw,  
When roasted crabs hiss in the bowl,  
Then nightly sings the staring owl,
To-whit! To-who!—a merry note,  
While greasy Joan doth keel the pot.
Ø  Usage Form
The Winter poetry by William Shakespeare is a Shakespearian sonnet for it is composed by William Shakespeare himself and it has abab, cdcd rhymes and an ee couplet.
When icicles hang by the wall,                              (a)
And Dick the shepherd blows his nail,                  (b)
And Tom bears logs into the hall,                         (a)
And milk comes frozen home in pail,                    (b)
When blood is nipp’d, and ways be foul,
Then nightly sings the staring owl, 
To-whit! To-who!—a merry note,                         (e)
While greasy Joan doth keel the pot.                     (e)
 
When all aloud the wind doe blow,                       (c)
And coughing drowns the parson’s saw,               (d)
And birds sit brooding in the snow,                       (c)
And Marian’s nose looks red and raw,                  (d)
When roasted crabs hiss in the bowl,  
Then nightly sings the staring owl,
To-whit! To-who!—a merry note,                         (e)
While greasy Joan doth keel the pot                      (e)
Ø  Rhyme Form
The Winter poetry by William Shakespeare is a rhyme-ended form for it has a standard rhyme abab and cdcd.
When icicles hang by the wall,                              (a)
And Dick the shepherd blows his nail,                  (b)
And Tom bears logs into the hall,                         (a)
And milk comes frozen home in pail,                    (b)
When blood is nipp’d, and ways be foul,
Then nightly sings the staring owl, 
To-whit! To-who!—a merry note,                         (e)
While greasy Joan doth keel the pot.                     (e)
 
When all aloud the wind doe blow,                       (c)
And coughing drowns the parson’s saw,               (d)
And birds sit brooding in the snow,                       (c)
And Marian’s nose looks red and raw,                  (d)
When roasted crabs hiss in the bowl,  
Then nightly sings the staring owl,
To-whit! To-who!—a merry note,                         (e)
While greasy Joan doth keel the pot                      (e)
ANALYSIS 3. STYLES.
Ø  Dictions
·         The diction that Shakespeare uses in this poetry is Concrete.
·         Unusual words
          Colloquialisms: nipp’d.
          Archaism: Tu-whit, Tu-who, Doth.
Ø  Grammar
v  When blood is nipp’d and ways be foul.
Instead of writing it fully as nipped and instead of using the to be are, Shakespeare abreviates into nipp’dand uses only be as the to be of ways to describe that the comparison between hardworking and the failure of the work itself is not balanced in a village with a winter for everything is covered by thick snow.
v  Then nightly sings the staring owl.
Shakespeare wants to emphasize that the staring owl sings only in the night for all the villagers must have finished doing their activities by then.
v  While greasy Joan doth keel the pot.
Shakespeare wrote the verse above like that for it is one of the verses of the song sung by the staring owl.
v  When all aloud the wind doth blow.
Shakespeare intends to describe how hard the wind that a doe blows, either from its nostrils or from its mouth, must be during winter.
ANALYSIS 4. CONNOTATIVE MEANINGS
v  When blood is nipp’d and ways be foul.
Blood represents the spirit of hardworking of the villagers. Nipp’dwhich is the abreviation of Nippedrepresents the “going out” activitiy of the burning spirit of hardworking. Ways represents the alternatives that the villagers have in working during winter.
v  Then nightly sings the staring owl.
The staring owl represents a villager who is the most favorite singer in the whole village because of his or her melodious voice.  
v  While greasy Joan doth keel the pot.
Keel the pothere means cool the contents of the pot by stirring or pouring in something cold.
v  When all aloud the wind doth blow.

Doth here represents a doe, a kind of deers that is usually found during winter.

Only Bali? There’s Still More!

Bonjour, bonjour ! Voici l’un des essais que j’ai écrits pour mon cours de Rédaction des Essais au 3e semestre. Profites-en et soyez-en tous inspirés de visiter mon magnifiquement beau pays Indonésien ! 🙂

=====================================================================


Only Bali? There’s Still More!
            Nowadays, when we approach a foreigner and ask what he or she knows about Indonesia, most likely he or she will answer “Bali”. When we ask a foreigner in Indonesia the vacation spot he or she knows, he or she will probably answer “Bali” as well. It often seems that it is only Bali itself which captivates people the best in Indonesia. When they are looking for a beautiful beach, a relaxing sunbathing, historical temples and exotic food, they will most likely go to Bali. However, there are still other paradise islands in Indonesia with unforgetable experiences to experience outside Bali.
 
The Senggigi Beach
       If it is nature that we are looking for, Lombok is a perfect destination. Senggigi beach, the most beautiful beach, guarantees all pleasures. We can stay in a nice wooden cottage where an inspiring seaview, a breathtaking beach, white sand, clean sea and a blue sky are just outside our doorstep. Moreover, a stroll in the Lomboknese twilight has always been a relaxing and entertaining experience. We can meet Sasak people, the original people of Lombok, taste the traditional food, shop for souvenirs and enjoy a night life ala Lombok.
             
Walking over a rainforest in Borneo.
For us with a huge desire for adventures, Borneo is the right place. All its dense jungles will welcome warmly those wishing to experience and live a jungle life. We can do it either in our own way or through a jungle agent. From camping and enjoying a bonfire at night, learning to survive in the density to encountering chrocodiles, aligators, snakes, lizards and other wild jungle creatures, no jungle experiences can be better than Borneo’s.  
           One Thousand Island and Bunaken Underwater Sea Garden in Maluku are never to be missed either. A wide variety of aquatic experiences are all ours to choose. In the morning, let our body relax with a sea swimming or satisfy our curiosity by snorkling to the depth and witnessing a beyond-imagination  underwater view. Nothing can be better than walking along the seashore in the evening while enjoying the warm magnificent sunset. As night approaches, taste the Maluku seafood in traditional restaurants and feel the Maluku art in night life.
        All those three islands above are never to be missed to witness the beauty of Indonesia in person. Those aiming for a magnificent sea, Lombok invites us warmly to drop over. For sensations of wild and dense jungle life, no other islands can be better other than Borneo. Never ever give up our underwater life-seeing dream before we see what Maluku has got under its sea. Don’t forget to bring along our camera and video camera and let it  cherish each of our gold-dust experiences. So, Bali may be a paradise, but see what other paradise islands have got inside. 

Un nouveau plan

À partir de demain, le samedi 12 juillet 2014, j’ai l’intention de faire de la natation hebdomadaire.

Je prévois en faire le samedi sur le chemin de rentrée à chez moi de l’église. 

L’expression ‘trop tard’, elle n’existe jamais lorsque l’on a envie de commencer à faire quelque chose. Cela me plaît beaucoup que cette pensée de la natation hebdomadaire m’a arrivé à l’esprit hier. Avant que je n’aie été en vacances, je n’en pouvais pas faire à cause des affaires que je devais achever à l’université.

Je ferai de cette natation hebdomadaire dans l’appartement de mon oncle. Du au fait qu’il y détient de quelques chambres, la piscine de natation peut s’accéder gratuitement par d’autres membres de sa famille. Je débuterai par une natation d’environ 30 – 1 heure, puis je finirai par un bain à remous pour le bien de mon objectif.

Que cette exécution de natation hebdomadaire me rend plus sein, plus frais et aussi m’apporte ce que je désire: une hausse de taille.