Une Auto-Évaluation

blue-stick-man-self-evaluation-hiLe terme ‘auto-évaluation’ (self-evaluation) n’est plus un étranger pour nos oreilles. Quand que l’on entende ce terme-ci, on le lie à diverses choses telles que la psychologie, les ressources humaines et même les individus que nous pensons nous donnent les problèmes. En plus, nous pensons que ce sont les individus qui sont dans ces trois domaines-là qui doivent faire une auto-évaluation. Je ne vais pas vous dire tous que tout cela susmentionné est faux, mais de la dimension d’Autogestion (Self-Management), faire une auto-évaluation est la responsabilité de tous.

Le sujet que je vais aborder maintenant, c’est pourquoi il y a encore, je crois, un grand nombre d’individus qui sont réticents de faire une auto-évaluation. À base de mon analyse, j’ai réussi à identifier les états d’esprit suivants: “Je suis un soutien de famille. Je travaille dur, du matin au soir, même jusqu’au tard. J’ai bien réalisé l’importance de faire une auto-évaluation, mais je n’ai plus d’énergie d’en faire une au bout d’un jour.”“Mon travail me demande beaucoup. L’importance, c’est que mes travaux sont finis et que mes patrons en sont satisfaits !”“Je veux bien faire une auto-évaluation, mais ça ne risque pas prendre beaucoup de temps ?”“J’ai vraiment envie de faire une auto-évaluation, mais je ne sais pas où ou par quoi commencer.”, “Je n’ai pas de temps pour faire une auto-évaluation, moi.”, etc.. De plus, il est aussi probable que certains gens ont ceci comme états d’esprit: “Une auto-évaluation ? Oui, comme si c’était important.”“Faire une auto-évaluation ? Moi ? Oublie. Comme si ça allait marcher, quoi !” 

Pour être tout à fait honnête avec vous, j’étais un individu ayant un pareil état d’esprit comme ceux susnommés. Pourtant, prendre une décision de faire mon Master en Management a tout changé. À l’École de Management P.P.M., on est fourni par cinq électives dont quatre sont en provenance de quatre arènes fonctionnelles de Management: la Finances, le Marketing, les Ressources Humaines et l’Opération. Avoir du zèle en Ressources Humaines, je me suis dit “Quand je serai un manager plus tard, je serai un modèle pour mes subordonnés. Comment est-ce qu’ils peuvent me respecter si je ne suis pas mieux qu’eux ?” Dès lors, j’ai commencé de faire une auto-évaluation et je suis bien heureux que cela m’ait constamment porté beaucoup de fruits.

Je vais maintenant vous énumérer quelques avantages que mon auto-évaluation m’a apportés. Premièrement, faire une auto-évaluation nous permet de nous connaître mieux. Nous serons en mesure de reconnaître et de connaître notre auto-identité, nos points de force, nos points de faiblesse et tout ce dont nous pouvons nous servir pour nous exceller. Deuxièmement, en faisant une auto-évaluation, nous serons capables de nous évaluer ainsi que d’évaluer notre performance de travail. “Que pense l’entourage de nous ?”, “Comment nous perçoit-il ?”, “Sommes-nous déjà mieux qu’avant ?”, “Comment faire ce genre de travail ?”, “Si un problème survient quand on fait ce travail, comment s’en débarrasser ?” et les questions continuent. Puis, les auto-évaluations entraînent la défense de notre vrai identité. Depuis un analyse tel que celui-ci, “Je suis comme ça, mais mon entourage demande une personne comme ça. Dois-je me changer ou puis-je continue me comporter comme avant ?” Certes, une défense de vrai identité naît d’une réponse négative, mais en même temps, cela ne veut aussi pas dire que vous pouvez continuer d’être adamantins de votre état d’esprit.

Maintenant, comment construire une auto-évaluation ? Refléter à mes expériences, décidez d’abord votre méthode d’écrire préférée. Préférez-vous faire votre auto-évaluation en l’écrivant ou en la tapant ? Ensuite, vous la commencez, certes. Démarrez en vous connaissant: ‘Qui suis-je ?’, ‘Quelles sont mes qualités ?’, ‘Quels sont mes défauts ?’ et d’autres questions réflexives qui vous permettent de vous connaître. Il est primordial que vous sachiez ceci: les auto-évaluations sont censées être faites de façon relaxe. C’est-à-dire, vous n’avez pas besoin de déterminer un cible. Revenant à l’étape précédemment mentionnée, elle peut s’effectuer de n’importe quel moyen que vous aimez (ex: en reflétant, en utilisant le résultat de vos tests psychologiques, etc). Puis, écrivez ce qu’étudier et travailler signifient pour vous. Bien sûr que vous restez permis d’ajouter n’importe quelle section à votre auto – évaluation à tout moment. Par ailleurs, les résultats des divers tests psychologiques de Reconnaissance de Personnalité seront les avantages si vous les mettez dans votre auto-évaluation, comme EPPS, Ehrig Wartegg, Johari Window, etc.

Je viens de vous montrer à quel point il est facile de faire une auto-évaluation. Ceci ne sera plus un secret entre vous et mois: plus une auto-évaluation consultée, une meilleure personne vous serez. Ma tante m’a affirmé un jour que nous ne pourrions pas de temps tant que nous n’en voulions pas allouer. Par conséquence, aucun d’entre nous ne pourra dire “Je n’ai pas de temps !” pour construire une auto-évaluation, n’est-ce pas ? En fin, êtes-vous prêt à vous changer ? Allez, à vous de jouer !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s